Côte—d’ ivoire : Guillaume SORO le « Mendiant » du pardon, de la réconciliation et de la paix.

C ‘est incontestablement se qui se dégage de sa démission survenue au cours d’une session extraordinaire au perchoir de l’assemblée nationale de Côte d’ivoire ce 8 fevrier 2019. Loin d’être une defiance, cette décision est l expression manifeste et constante de Guillaume SORO d’oeuvrer et de construire la paix et l’harmonie si durement et chèrement acquis par le peuple ivoirien<> rappelle –t–il, avant d’ajouter <> mais aussi la cohérence d’un homme avec trois piliers auxquels il ne saurait trahir que sont ses convictions, ses valeurs, sa conscience .

Quel avenir politique ?

La réponse à cette question est tranchée et pleine de foi <> . Pour le désormais Ex–Président de l’assemblée nationale de Côte d’ivoire, les épreuves qu’il a traversé lui ont donné la forte Conviction que le destin de chacun appartient à Dieu. Mais on peut tout de même tracer un parallèle avec certains exemples que nous donne l’histoire contemporaine .
Roch Marc Christian KABORE, actuel président du Burkina–Faso aura servi sous Blaise COMPAORE comme premier ministre et président de l’assemblée nationale du Faso. Mais des divergences d’opinions et de convictions avec l ex président l’ont à démissionner du parti et à observer ses distances avec le pouvoir, pour devenir aujourd’hui le premier président démocratiquement élu de son pays.
Macky SALL qui est en course pour solliciter un second mandat au Sénégal fût premier ministre puis président de l’assemblée nationale du Sénégal sous Abdoulaye Wade son mentor, mais il finit par se démarquer de lui en démissionnant de son poste de premier ministre pour affronter et battre démocratiquement son mentor d’hier à l’élection présidentielle de 2012.
Force est de constater que la trajectoire de Guillaume SORO est à quelques différences près des cas précédents que l’on est obliger de lui imaginer un avenir politique optimiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 × 17 =