RDC: La République désormais «DÉMOCRATIQUE» du Congo

Ce 24 janvier 2019 est une date historique pour la République Démocratique du Congo. Félix Tshisékedi est en ce jour investi comme le cinquième président de ce vaste pays d’Afrique Centrale , et ce à la suite d’un scrutin présidentiel rude, âpre et disputé auquel ne participait pas le président sortant JOSEPH KABILA, que remporte finalement monsieur Tshisékedi. Le peuple congolais , l’Afrique et le monde entier s’apprête ainsi à vivre la première investiture Pacifique et Démocratique de ce pays entre un dirigeant sortant et un entrant.

UN POUVOIR DE COUPS DE FORCE 1960-2001

Le vents des indépendances des pays africains a conduit la République Démocratique du Congo à s affranchir de la colonisation belge en 1960. Le pouvoir exécutif est alors exercé dans <> par le président Joseph KASA-VUBU et son premier ministre Patrice LUMUMBA. Ce bicephalisme ne durera qu’ un an jusqu’en 1961 lorsque Patrice LUMUMBA est assassiné tant la vison des deux hommes s’oppose sur le gestion du pays et de l’ après indépendance. Des cette date le président KASA-VUBU exercera le pouvoir jusqu’en 1965 date à laquelle le général MOBUTU Joseph Désire fait un coup d état et s empare du pouvoir. Il règnera pendant 32 ans jusqu’en 1997 ou il est renversé par un coup d’État perpétré par Laurent Désiré Kabila le père du président sortant de ce jour . Don régime ne fait que 4 lorqu’ en 2001 il est assassiné par son garde du corps et 10 jours plus tard son fils Joseph KABILA lui succède à la tête du pays. Il restera à la tête du pays jusqu’à l’organisation du scrutin présidentiel du 30 décembre dernier qui vera monsieur ETIENNE TSHISEKEDI démocratiquement élu par le peuple congolais.

DEUX HOMMES DANS L’ HISTOIRE

Si l’histoire politique de la RDC est pleine de coups d’État, d’assassinats, c est avec force qu’il faut souligner la date du 24 janvier dans l’histoire de ce pays qui voit ce jour pour la première fois le pouvoir se donner pacifiquement, sans armes et démocratiquement entre deux dirigeants entrant et sortant. Si certains Lobbys et autres officines ont dénigré les résultats des urnes et le processus de ce scrutin présidentiel, ce jour marque par la force des choses l entrée de deux hommes , deux dignes fils de l’Afrique dans le Panthéon de l’histoire démocratique de la RDC, JOSEPH KABILA et son successeur FELIX TSHISEKEDI comme les pères de la RÉPUBLIQUE (désormais) DEMOCRATIQUE DU CONGO.

Tristan NDONGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 × 18 =